gradient


gradient

gradient [ gradjɑ̃ ] n. m.
• 1876; du rad. du lat. gradus « degré », d'apr. quotient
ISc. Taux de variation (d'une grandeur physique) en fonction de la distance.
1Météor., géogr. Gradient de température : variation de la température en fonction de l'altitude, mesurée en degrés par cent mètres. Gradient de pression : variation de la pression atmosphérique en fonction de la distance, mesurée en millibars par cent kilomètres. Gradient géothermique.
2(mil. XXe) Électr. Gradient de potentiel : variation du potentiel (électrique ou magnétique) entre deux points.
3Biol. Mesure d'une variation continue (d'une grandeur physiologique ou biochimique), chez un être vivant. Gradient de pression veineuse.
IIMath. Gradient d'une fonction numérique f : le vecteur, noté grad f , dont les coordonnées, par rapport à une base canonique orthonormée, sont les dérivées partielles, en chacun des points de l'espace, de cette fonction par rapport aux coordonnées de ce point.

gradient nom masculin (latin gradus, degré, avec l'influence de quotient) Taux de variation d'un élément météorologique en fonction de la distance. (Dans le sens vertical, le gradient de température [gradient thermique] s'exprime en °C par 100 m [exemple gradient adiabatique]. Dans le sens horizontal, le gradient de pression s'exprime en hectopascals par 100 km ou par degré géographique [111 km].) Mesure de la variation continue d'une grandeur physiologique ou biochimique d'un être vivant le long d'un axe privilégié, dont les extrémités sont appelées pôles. En psychologie, relation quantitative entre un paramètre d'un comportement et une variable de l'environnement. ● gradient (expressions) nom masculin (latin gradus, degré, avec l'influence de quotient) Gradient d'une fonction f, fonction définie d'un ouvert A d'un espace euclidien E de dimension 3 dans E qui, à m de coordonnées (x, y, z), associe , où f est une application continue de A dans R et (i, j, k) une base orthonormée de E.

gradient
n. m.
d1./d PHYS Taux de variation d'une grandeur en fonction d'un paramètre (par ex.: température par unité de longueur, gradient géothermique).
d2./d BIOL Variation biochimique ou physiologique le long d'un axe d'un organisme.
d3./d MATH Gradient d'une fonction, vecteur ayant pour composantes les dérivées partielles de la fonction par rapport à chacune des coordonnées.

⇒GRADIENT, subst. masc.
Taux de variation d'une propriété par unité de temps, de longueur ou de toute autre nature, d'après une échelle donnée.
A. — ÉLECTR. Gradient de potentiel. ,,Taux de variation du potentiel dans la direction du champ`` (PIR. 1964). La plongée d'un fil métallique dans un bac conducteur à gradient de potentiel (RUYER, Cybernétique, 1954, p. 66).
B. — MÉTÉOR. Gradient de pression, de précipitation; gradient barométrique, pluviométrique (GEORGE 1970). Une confirmation du rôle des gradients horizontaux de température dans la genèse des cyclones (MAURAIN, Météor., 1950, p. 80). Mesure du gradient thermique vertical (Météor. fr., 1963, p. 15).
C. — PHYS., BIOL.
Gradient adiabatique. ,,Gradient qui exprime la différence de température due à la détente adiabatique d'un gaz`` (LEMAIRE, Envir., 1975). La comparaison du gradient de température suivant la verticale et du gradient adiabatique, c'est-à-dire de la variation de température qui se produirait par déplacement vertical adiabatique d'une masse d'air située en ce point (MAURAIN, Météor., 1950p. 55).
Gradient de concentration. Dans une solution où règne un gradient de concentration (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 252).
Gradient axial. Taux de variation suivant lequel varie la polarité d'un œuf fécondé, d'un embryon. La totalité du gradient axial de l'œuf (CAULLERY, Embryol., 1942, p. 55).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1890 (Lar. 19e Suppl.). Dér. du rad. du lat. gradus « degré »; suff. -ient sur le modèle de quotient (empr. au lat. quotiens).

gradient [gʀadjɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1890, P. Larousse, Deuxième Suppl.; du rad. du lat. gradus « degré, grade », d'après quotient.
———
I Sc. Taux de variation d'une grandeur physique en fonction de la distance.
1 (1906, in. Rev. gén. des sc., no 8, p. 393). Météor., géogr. Taux de variation (d'un élément météorologique). || Gradient de température, gradient thermique : variation de la température en fonction de l'altitude, mesurée en degrés par cent mètres. || Gradient géothermique. || Gradient de pression : variation de la pression atmosphérique en fonction de la distance, mesurée en millibars par cent kilomètres, ou en millibars par degré géographique. || La valeur du gradient de pression permet notamment de prédire la vitesse du vent dans les perturbations.
2 (1907, in Rev. gén. des sc., no 6, p. 257). Électr. || Gradient de potentiel : variation du potentiel (électrique ou magnétique) entre deux points.
0 (Dans le tube de Coolidge) la forme de la surface de la cathode entourant le filament détermine un gradient électrostatique qui permet de focaliser les électrons en un étroit faisceau tombant sur l'anode (…)
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 32.
3 (V. 1960). Biol. Mesure d'une variation continue d'une grandeur physiologique ou biochimique (concentration d'une substance, intensité d'une activité physiologique ou morphogénétique) d'un être vivant.Spécialt. Mesure de la variation de cette grandeur le long d'un axe de l'organisme, les variations présentant leur maximum à l'une des extrémités de l'axe. || Gradient de concentration, gradient de pression. || Gradients physiologiques, liés à des gradients de diffusion de substances actives. || Gradient de pression veineuse (par ex. entre les veines périphériques et les veines centrales). || Gradients d'intensité respiratoire. || Gradients physiologiques le long de l'axe céphalo-caudal d'un ver. || Gradient de la vascularisation le long de l'axe de la tige d'une plante. || Gradient électrostatique, gradient de concentration de part et d'autre de la membrane d'une cellule. || Gradient et polarité physiologique. Polarité (3.), polarisation (3.). || Notion de gradient en embryologie. || Gradient métabolique de l'œuf. || Gradients embryonnaires et champs morphogénétiques de l'embryon. Pôle (II., A., 4. : pôle animal, végétatif).
4 Psychol. Expression de la variation d'un paramètre d'un comportement, en fonction d'un stimulus. || Gradient de but, selon lequel un individu accélère son activité quand il s'approche du but. || Gradient d'évitement. || Gradient de renforcement. aussi Renforcement (A., 4.).
———
II Math. || Gradient d'une fonction numérique f : le vecteur, noté  f, dont les coordonnées, par rapport à une base canonique orthonormée, sont les dérivées partielles, en chacun des points de l'espace, de cette fonction par rapport aux coordonnées de ce point. || Le gradient d'une fonction est invariant par un changement d'axes orthonormés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gradient — GRADIÉNT, gradienţi, s.m. Mărime care indică variaţia presiunii barometrice sau a temperaturii în anumite condiţii. [pr.: di ent] – Din fr. gradient. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  gradiént (mat., fiz., miner. ) s. m. (sil. di ent),… …   Dicționar Român

  • Gradient — Gra di*ent, n. 1. The rate of regular or graded ascent or descent in a road; grade. [1913 Webster] 2. A part of a road which slopes upward or downward; a portion of a way not level; a grade. [1913 Webster] 3. The rate of increase or decrease of a …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gradient — Gra di*ent, a. [L. gradiens, p. pr. of gradi to step, to go. See {Grade}.] 1. Moving by steps; walking; as, gradient automata. Wilkins. [1913 Webster] 2. Rising or descending by regular degrees of inclination; as, the gradient line of a railroad …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gradient — Gradient, barometrischer, ein von der neueren Meteorologie geschaffenes Maß für die Größe des barometrischen Gefälles, der Aenderungen des gleichzeitig herrschenden Luftdruckes von einem Ort zum andern. Da die Isobaren diejenigen Orte verbinden,… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Gradiént — (barometrisches Gefälle), die in Millimetern ausgedrückte Zu oder Abnahme des Luftdrucks, die sich ergibt, wenn man von einem Punkt einer Isobare senkrecht zu dieser horizontal um 111 km (die Länge eines Äquatorgrades) fortschreitet. Dabei müssen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gradiént — Gradiént, barometrischer, oder barometrisches Gefälle, die Richtung und der Betrag der räumlichen horizontalen Unterschiede im Barometerstande, ausgedrückt durch die Zahl der Millimeter, um die sich letzterer ändert, wenn man um einen Äquatorgrad …   Kleines Konversations-Lexikon

  • gradient — (n.) steep slope of a road or railroad, 1835, principally in Amer.Eng., from GRADE (Cf. grade) (n.) by analogy of QUOTIENT (Cf. quotient), etc. It was used 17c. as an adjective, of animals, characterized by walking; in that case probably from L.… …   Etymology dictionary

  • gradient — [n] slope acclivity, angle, bank, cant, declivity, grade, hill, inclination, incline, lean, leaning, pitch, ramp, rise, slant, tilt; concepts 738,757 …   New thesaurus

  • gradient — ► NOUN 1) a sloping part of a road or railway. 2) the degree of a slope, expressed as change of height divided by distance travelled. 3) Physics a change in the magnitude of a property (e.g. temperature) observed in passing from one point or… …   English terms dictionary

  • gradient — [grā′dē ənt] adj. [L gradiens (gen. gradientis), prp. of gradi, to step: see GRADE] ascending or descending with a uniform slope n. 1. a) a slope, as of a road or railroad b) the degree of such slope 2. Biol. a gradation in rate of growth,… …   English World dictionary